in

Comment faire des ongles en gel : guide complet

Comment réaliser une manucure en gel sur ongle naturel ou extension ?

pose d'ongles en gel au chablon

Pourquoi faire des ongles en gel ?

Les avantages du gel sont nombreux, en effet une manucure en gel est résistante et vous permet au moins 3 semaines de tranquillité avec une manucure parfaite sans retouches. Le gel permet une grande liberté, tant au niveau des couleurs, que de la forme, du nail art et de la longueur. Le gel est également un accélérateur de pousse, en effet votre ongle naturel étant protégé par le gel et ne recevant aucun choc, cela favorise sa pousse.

Toutefois pour que votre manucure soit parfaite, un protocole doit être respecté afin de vous assurer une bonne tenue et surtout un bon rendu. Suivez ce tutoriel et le gel n’aura plus de secrets pour vous.

Préparation de l’ongle

limage des ongles pour préparer à la pose du gel

La première étape est bien-sûr la préparation de l’ongle. En effet, peu importe la qualité de votre gel, de votre construction ou même de votre vernis, si la préparation de votre ongle naturel n’est pas correctement réalisée, votre pose ne tiendra pas.

Avant d’utiliser tout produit, veillez à vous laver soigneusement les mains. Comme dans tout métier esthétique, l’hygiène est primordiale.

Commencez par repousser vos cuticules à l’aide d’un repousse cuticule en métal, ou en bois si vous ne vous sentez pas à l’aise ou que vous êtes débutante.

À l’aide d’une lime à grain fin (grain 240), commencez à limer légèrement le bord de vos ongles afin de les rendre bien lisses. Mais ATTENTION à ne limer que dans un sens (soit de gauche à droite, soit de droite à gauche), et à ne surtout pas faire de va-et-vient ce qui risquerait de dédoubler vos ongles et de les fragiliser sur le long terme.

Une fois votre bord limé, limez légèrement  l’intégralité de la plaque de votre ongle à l’aide d’une lime à grain moyen (grain 180). Il va vous falloir “rayer” la plaque de votre ongle afin que les produits tiennent le plus longtemps possible. Toutefois, il faut que cela reste léger, nul besoin de vous acharner sur vos doigts.

[winamaz asin= »B077PMWLBM,B08ZS6TC86″ features_items= »no » align= »center »]

Vous pouvez maintenant appliquer un déshydratant (optionnel) afin de s’assurer qu’aucune pellicule grasse ne vienne entacher l’adhérence des produits, puis vous pourrez appliquer un nail primer. Celui-ci va créer une couche collante afin que le gel tienne davantage, primordial pour assurer une parfaite tenue sur le long terme.

Travail du gel

Votre ongle est prêt, il est maintenant l’heure d’appliquer le gel. Pour ce faire, deux façons sont possibles : le chablon et la capsule. La capsule étant la manière la plus simple pour les débutantes, le chablon fera l’objet d’un autre article.

La méthode capsule

Il vous faudra donc vous munir d’une boîte de capsules. Commencez par choisir pour chacun de vos doigts la taille la plus adaptée. Veillez à ne pas prendre une capsule trop petite qui risquerait de se décoller, ou une capsule trop grande qui ne serait pas très esthétique.

Si votre doigt se situe entre deux tailles, munissez-vous de la plus grande et limez les côtés de la capsule jusqu’à obtenir la taille désirée.

Une fois vos capsules sélectionnées, munissez vous d’une colle à capsule et appliquez-en une goutte sur l’extrémité, puis collez la capsule sur le bord de votre ongle. Veillez à ne créer aucune bulle afin d’éviter tout décollement. Appuyez quelques secondes pour chaque ongle. 

Vos 10 capsules sont posées, il faudra maintenant, comme pour vos ongles naturels, les “rayer” à l’aide d’une lime à grain moyen (180) afin que le gel tienne davantage, mais également d’en limer la longueur (ou de couper à l’aide d’une guillotine à la longueur voulue) et la forme.

[winamaz asin= »B095NT5HGM,B08CK56KNV » features_items= »no » align= »center »]

Application du gel

Il est maintenant temps de vous munir d’un gel de construction. A l’aide d’un pinceau trempé dans du cleaner, prélevez-en une noisette et appliquez-la sur l’ongle. En fonction de la longueur, veillez à ce que l’ongle soit légèrement plus épais afin de le renforcer davantage.

Une fois votre gel appliqué à votre convenance, vous pouvez le “catalyser”, c’est-à-dire le faire durcir sous une lampe UV/LED pendant 60 secondes minimum en fonction de la puissance de votre lampe. En fonction du choix de votre gel, vous pourrez ressentir une sensation de chaleur sur votre ongle, n’hésitez pas à attendre quelques secondes hors de la lampe pour ne pas vous faire mal.

prothésite ongulaire aux cheveux rouges limant les ongles de sa cliente

Une fois votre gel dur comme du plomb, il faudra le dégraisser à l’aide d’un coton et de cleaner pour enlever la couche légèrement collante, puis limer la forme ainsi que l’épaisseur de votre ongle à votre guise à l’aide d’une lime à gros (grain 80) ou moyen grain (grain 180) ou à l’aide d’une ponceuse.

[winamaz asin= »B07JMBF84C,B00I6E92Q0″ features_items= »no » align= »center »]

Vernis et finition

Pour terminer, une fois vos ongles limés et uniformes, vous pouvez directement appliquer une finition mat ou une finition brillante si la couleur de votre gel vous plait, ou vous munir de votre vernis semi-permanent

lot de vernis semi-permanents de différentes couleurs

Appliquez-en deux couches en veillant à catalyser au moins 60 secondes entre chaque couche, puis y appliquer la couche de finition. Enfin pour une pose parfaite, il vous faudra hydrater vos cuticules avec quelques gouttes d’huile à cuticules. Vous pouvez également réaliser différents nail art : french nails, baby-boomer, paillettes… Nous en discuterons davantage dans un autre article.

[winamaz asin= »B094Q6J1VW » features_items= »no » align= »center »]